Rechercher
  • Nantosuelta

Envoyé Spécial : Médecines parallèles, bons plans ou charlatans ?



La diffusion hier soir du documentaire sur les médecines alternatives, d'Elise Lucet et son équipe, n'a pas échappé à mon attention. Je respecte beaucoup cette journaliste pour le courage dont elle fait preuve et les sujets qu'elle ose traiter. Concernant le sujet ici présent, il me paraît toutefois important de préciser un certain nombres de points.


S'il est vrai que certains charlatans et escrocs peuvent promettre la lune à des individus crédules, parfois fragiles, voire désespérés, il existe à mon sens bien plus de thérapeutes bienveillants, à l'écoute, soucieux de contribuer au mieux-être des personnes qui viennent les consulter.

J'aurais aimé voir dans ce documentaire le témoignage de personnes ayant consulté des naturopathes, des sophrologues, des réflexologues, des magnétiseurs, et j'en passe, et dont l'état général s'est amélioré... Ne voit-on pas dorénavant de grands centres hospitaliers faire appel à des coupeurs de feu pour venir en aide aux grands brûlés ?


J'aurais aimé voir des praticiens en situation, les entendre poser les bonnes questions, s'assurer qu'aucune contre-indication ne vient entraver le soin qui leur est demandé. Comme dans une bonne dissertation : thèse, anti-thèse, synthèse. Au lieu de cela, je n'ai vu que des arguments à charge, et une seule pratique, l'Access-Bars, que je me garderai bien de critiquer car je ne la connais pas, mais qui n'est pas représentative de l'ensemble des pratiques alternatives.


La naturopathie, que je pratique, est reconnue par l'Organisation Mondiale de la Santé comme troisième médecine traditionnelle mondiale, après les médecines Traditionnelle Chinoise et Ayurvédique. Elle s'appuie sur des pratiques de santé ancestrales, elle emploie des méthodes naturelles et se base sur une hygiène de vie saine.


Un thérapeute digne de ce nom n'interdit rien, et certainement pas l'interruption d'un traitement médicamenteux qui relève de la médecine conventionnelle. Il conseille, il explique, il éduque, il aide, car il aime et respecte la Vie.


L'allopathie et les "médecines alternatives" ne doivent pas être rivales, mais complémentaires, dans l'intérêt de l'individu.


Hippocrate, considéré comme le père de la médecine, a dit au médecin : "Tout d'abord ne pas nuire". Puis il a dit au malade : "Que ton aliment soit ton médicament". On ne peut reprocher à ces pratiques de faire preuve de bon sens...


Je conclurai ainsi : il faut savoir raison garder en toute chose.

49 vues

Nantosuelta Naturopathie

Consultations de naturopathie

Massages bien-être

Fleurs de Bach

Reims, Epernay, Villers-Allerand

Me contacter

06 23 94 89 35

Restons connectés