Rechercher
  • Nantosuelta

Automne et sommeil

Mis à jour : nov. 13



Vivre en accord avec le rythme des saisons est une condition fondamentale pour conserver une bonne santé. En automne, l'énergie décline, la fraîcheur s'installe, les jours raccourcissent, les feuilles tombent des arbres et les graines des végétaux. Cette saison marque le début d'une période de repli sur soi, où l'on fait nos réserves avant l'arrivée du froid hivernal (on engrange les céréales et les légumineuses, on récolte les derniers fruits mais aussi le foin pour le bétail. On se prépare à passer un hiver serein et confortable (voir mon post de l'an dernier sur Samhain).

Votre organisme doit s'adapter à ces changements progressifs et il est important de l'accompagner au mieux, en respectant notamment le rythme circadien (alternance jour/nuit) et notre besoin de sommeil. En effet, le sommeil n'intervient pas uniquement en raison d'un état de fatigue. Il est déclenché, entre autre, par la production de la mélatonine, "l'hormone du sommeil", qui est produite en situation d'obscurité par notre glande pinéale. Voilà pourquoi votre corps réclame plus de repos en hiver : la luminosité diminue et les nuits sont plus longues. Mais pourquoi le sommeil a-t-il tant d'importance ?


Dormir, c’est guérir un peu. En effet, le sommeil est une fonction vitale et cruciale pour de nombreuses fonctions biologiques. Pendant que vous dormez, votre corps est au repos mais votre organisme effectue les tâches d'entretien : il répare, il régénère, il régule, il consolide votre mémoire et vos fonctions d'apprentissage, il recharge votre système neuro-hormonal et vous permet d’avoir un bon système immunitaire. Autant de raisons de ne pas négliger votre sommeil et de faire en sorte qu'il soit aussi régulier et réparateur que possible !


Que se passe-t-il si le sommeil est insuffisant ou de mauvaise qualité ?


De nombreuses études scientifiques montrent que les perturbations et les troubles du sommeil ont une répercussion sur notre santé et nous exposent à divers maux :

  • somnolence

  • irritation

  • symptômes dépressifs

  • hypertension

  • problèmes cardio-vasculaires

  • diabète

  • prise de poids

  • chute de l'immunité (risque d'infection, de tumeur, de cancer)

Quelques conseils pour un sommeil de qualité :

  • Se coucher à des heures régulières

  • S'assurer d'avoir une bonne literie

  • Manger tôt (idéalement, au moins deux heures avant le coucher) et léger et boire un verre d’eau, de lait tiède avec un peu d’eau de fleur d’oranger ou une tisane de camomille

  • Eviter les excitants (café, alcool, chocolat, tabac)

  • Apprendre à mieux se connaître et reconnaitre les signes d’endormissement (bâillements, yeux qui picotent…). Ne pas lutter car si on « rate le train », on repart pour un cycle de 90 minutes !

  • Éviter la télévision ou les écrans d’ordinateurs ou de smartphones (la couleur bleue recule l’endormissement) mais aussi les sources d’ondes électro-magnétiques

  • Ne pas pratiquer de sport après le dîner (en revanche, la promenade digestive est vivement recommandée !)

  • Respecter une température tempérée (pas trop chaude) dans la chambre et aérer la pièce de façon quotidienne

  • Lire un bon livre

  • Si besoin, une fois couché, se remémorer les événements positifs de la journée, ou de bons souvenirs, et pratiquer la respiration abdominale ou la méditation ou le yoga en portant toute son attention sur la respiration

  • Si des pensées négatives ou anxiogènes apparaissent, les mettre à plat sur du papier avant de se coucher, de façon à libérer son esprit.

Pourquoi ne pas mettre à profit cette période automnale pour mettre à profit tous ces conseils pleins de bon sens ? Si cela ne suffit pas, parlons-en ensemble...


Je vous souhaite de bonnes et douces nuits !

12 vues

Nantosuelta Naturopathie

Consultations de naturopathie

Massages bien-être

Fleurs de Bach

Reims, Epernay, Villers-Allerand

Me contacter

06 23 94 89 35

Restons connectés