Rechercher
  • Nantosuelta

Cueillette de Juin

Mis à jour : 16 nov. 2019


Le sureau noir

Vous aimez la cueillette en pleine nature ? Le moment est venu de cueillir les fleurs de sureau ! Si comme moi, vous appréciez cette fleur pour son parfum presqu'envoûtant et ses vertus médicinales, prenez soin de ne pas la confondre avec la fleur de sureau hièble, qui est une plante très TOXIQUE (vomitive et laxative très puissante). Petit rappel nécessaire : la fleur de sureau noir est blanche, alors que la fleur de sureau hièble est rougeâtre. Le sureau hièble est une plante herbacée qui ne dépasse pas 1,50m, et qui pousse souvent "en famille". Le sureau noir est un arbuste de 3 à 5 mètres, mais il peut atteindre 12 mètres.

La fleur de sureau est diurétique, sudorifique, fébrifuge, anti-rhumatismale et galactogène. C'est donc un excellent remède en cas de cystite, de lithiase rénale, d'oedème des parties inférieures du corps, d'ascite, de rhume, d'état grippal, d'affection pulmonaire ou de la peau. Et un atout précieux pour les jeunes mamans qui souhaitent allaiter.

Marie-Antoinette Mulot, l'une des dernières herboristes de France, conseillait même de conserver dans un grenier les pommes sur un lit de fleurs de sureau séchées, de façon à en changer le goût et le rendre excellent.

Bien entendu, pour la cueillette les conseils de base s'imposent : choisir des endroits non pollués, non traités et cueillir les fleurs à leur épanouissement, le matin de bonne heure.

Bonne cueillette !


Article rédigé par Fanny Lacroix, naturopathe et fondatrice du site

8 vues

Nantosuelta Naturopathie

Consultations de naturopathie

Massages bien-être

Fleurs de Bach

Reims, Epernay, Villers-Allerand

Me contacter

06 23 94 89 35

Restons connectés