Rechercher
  • Nantosuelta

Maux pour mots

Mis à jour : 16 nov. 2019



« Les maux du corps sont les mots de l’âme, ainsi on ne doit pas chercher à guérir le corps sans chercher à guérir l’âme. » Platon


Le corps possède un langage qui lui est propre. Il exprime par des maux les mots que l’esprit ne peut exprimer. Comme l’enseigne le vieil adage, « tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime ». Ainsi, les émotions refoulées, les conflits non résolus, les blessures du passé vont générer des blocages, des troubles, des douleurs… Le corps émet une alerte.


Généralement, nous ne prêtons guère attention aux signaux que notre corps nous susurre. Un mal de dos, une douleur articulaire, une migraine peuvent représenter autant d’avertissements destinés à nous indiquer que nous ne donnons pas la bonne orientation à notre vie.


Si nous ne sommes pas suffisamment attentifs à ces messages, notre corps se chargera de nous rappeler à l’ordre : cela se manifestera par une douleur plus intense, des poussées d’eczéma, du diabète, des angines…

Au-delà de quelques mois, si nous demeurons sourds à ses appels, le corps va déclencher le troisième stade : celui de l’épuisement général. Notre énergie vitale va décliner, nos systèmes immunitaires et nerveux vont s’affaiblir, générant insomnies, vertiges, nausées, fatigue extrême, dépression, épuisement… Il devient alors long et difficile de retrouver sa vitalité.


Aux moyens des différentes techniques qui constituent sa boîte à outils, le naturopathe est à même de décrypter et d’interpréter les messages que vous envoie votre corps, et de vous remettre les clés qui vont vous aider à retrouver votre énergie vitale. C’est cela la naturopathie holistique : le corps et l’esprit sont intimement liés, on ne peut considérer l’un et négliger l’autre.


Article rédigé par Fanny Lacroix, naturopathe et fondatrice du site

23 vues

Nantosuelta Naturopathie

Consultations de naturopathie

Massages bien-être

Fleurs de Bach

Reims, Epernay, Villers-Allerand

Me contacter

06 23 94 89 35

Restons connectés